Info-flash du 18 novembre 2019

Élections professionnelles du 20 au 27 novembre 2019

Lettre du président du SGPC

Yvan Martigny 2019-01Chères et Chers collègues,
Nous venons juste de faire notre rentrée et déjà nous devons nous préparer à un rendez-vous majeur, celui des élections au Conseil Social et Économique (CSE) qui auront lieu du 20 au 27 novembre 2019.

L’été n’a pas été de tout repos pourtant. Le SGPC a été présent et bien présent sur tout un ensemble de négociations jusqu’au mois d’août : d’abord à l’UCANSS (intéressement, mesures de fin de carrière, RSI, amélioration de la prévoyance) et puis à la CNAM avec la mise en place des nouvelles Instances Représentatives du Personnel, à savoir le futur Comité Social et Économique (CSE) au sein de chaque région et le Comité Social et Économique Central (CSEC).

S’agissant de ces dernières négociations, nous avons réussi à maintenir la présence d’un collège praticien conseil, élu par les seuls praticiens conseils.
Au niveau régional comme national, la voix des praticiens conseils pourra donc continuer à être entendue. Pour autant, pourra-t-elle s’exprimer avec force et détermination ?

Tout dépendra de vos votes à venir.

  • Si les votes sont dilués au sein des différentes organisations syndicales non spécifiques de notre métier, la voix des praticiens sera étouffée par la voix du plus grand nombre, celle des agents dont les préoccupations, mêmes légitimes, l’emporteront devant celles des praticiens conseils.

Et pourtant, nous avons encore beaucoup à dire, à parler, à convaincre !

  • À l’UCANSS, nous allons renégocier la convention collective des praticiens conseils. Cette négociation ne regroupera autour de la table que des organisations représentatives des seuls praticiens conseils. Cette représentativité sera calculée sur les résultats du vote des praticiens conseils dans le collège praticiens conseils des CSE des établissements DRSM. Pour peser sur ces négociations il faudra concentrer vos votes sur la seule organisation spécifique aux praticiens conseils le SGPC-CFE-CGC.
  • A la CNAM, nous allons aborder les sujets d’interrogations et de mécontentement qui ne manquent pas : par exemple la requête unique, mais aussi la place donnée aux autres missions telles que l’accompagnement, le contentieux ou les autres missions du CEPRA tel que le plan socle ordonnateur médical (PSOM).
    Cette requête unique mal portée, mal accompagnée, déstabilise les services dans un climat général qui confond vitesse et précipitation. A fortiori, le pari d’une requête dépendant de la liquidation défaillante des caisses ne fait que plomber nos résultats. Quand les résultats tardent, la véritable question est de savoir s’ils seront bien un jour au rendez vous ?Nous avons fait savoir que devant l’inflation des IJ, dans un cadre de réduction de la ressource “praticiens conseils” la stratégie des contrôles de masse marque ses limites et la “recette CSAM ISM” n’y pourvoira pas. Il serait temps d’en prendre rapidement conscience.
    SMMOP, CSAM, ISM, requête unique, fusion pour certains, MATIS bientôt, ce n’est pas le nombre de déstructuration-restructuration-réorganisation qui interpelle, mais bien la stratégie de programmation.

C’est avant tout d’une réflexion supplémentaire sur la stratégie, plus que sur les instruments ou les organisations, dont nous avons besoin, même si les deux s’imposent.

Et dans tout cela que devient le métier de praticien conseil alors que l’objectif affiché est de redonner du sens et de l’attractivité au métier ?
De nombreux témoignages recueillis sur le terrain concordent sur le fait que le doute, la lassitude, le découragement et la morosité ont pris le dessus sur la confiance et la motivation.

Nous aurons donc à parler et à nous faire entendre, mais pas de parole et d’écoute possibles et pas de pouvoir syndical sans une forte représentativité.

Il y a urgence à nous mobiliser ensemble massivement.

Vous adhérez au Syndicat Général des Praticiens Conseils ou vous êtes sympathisant alors n’oubliez pas de voter.
Le syndicat a besoin de votre vote et a aussi besoin de votre capacité à rallier nos collègues indécis.

Nous comptons sur vous, comme vous pouvez compter sur nous !

Le SGPC à votre écoute.
Bien confraternellement.

Dr Yvan MARTIGNY
Président du SGPC-CFE-CGC