Info-Flash du 11 novembre 2014

Nouveaux Président et Directeur de la CNAMTS

En présence de Madame Marisol Touraine, ministre de la Santé, les renouvellements de la présidence et de la direction générale ont été actés le 6 novembre par le conseil de la CNAM-TS. Jean-François Gomez, le représentant CFE-CGC des praticiens conseils y a défendu le Service médical.

Conseil de la CNAMTS du 6 novembre 2014Défense du Service Médical

Conseil CNAMTS du 6 novembre 2014

Le dernier conseil de la CNAMTS était d’importance car en présence de notre Ministre, Marisol TOURAINE, devaient s’y jouer les remplacements du Président, Michel REGEREAU et du Directeur Général, Frédéric van Roekeghem.

C’est William GARDEY membre de la CFDT et président du conseil de surveillance de l’UGECAM Ile de France qui remplace Michel REGEREAU et Nicolas REVEL a été accepté par le Conseil au poste de Directeur Général.

Sauf opposition bien improbable du gouvernement, il sera donc notre prochain patron. Vous trouverez ci-joint l’intervention de Jean François GOMEZ qui a bien situé l’importance des efforts consentis jusqu’ici par l’Assurance Maladie et la nature de nos attentes pour une plus grande implication de l’Etat dans la recherche d’une meilleure clarification des rôles et de la cohérence d’action indispensable pour réussir une bonne gestion du risque.
Lire l’intervention de J-F Gomez : CNAM CONSEIL 6nov2014 DECLARATION CFE-CGC

Dès que possible, Jean François GOMEZ rencontrera notre nouveau Directeur Général afin de lui présenter le métier, le rôle et les besoins du corps des Patriciens Conseils.

Défense du Service Médical

Par ailleurs, il est intervenu auprès de Monsieur Thomas FATOME, Directeur de la Sécurité Sociale, pour faire rectifier l’article 42 du PLFSS dont la rédaction laisse entendre, encore une fois, que le Service Médical est placé sous l’autorité des Caisses.

Lire le courrier à la DSS : ThFatome DSS-PLFSS 2015

Loin d’être de la paranoïa sémantique, nous savons tous que nous devons défendre en permanence notre indépendance vis à vis des caisses tout particulièrement dans le contexte de mouvance actuel.

Tous les praticiens conseils doivent savoir qu’ils peuvent compter sur la vigilance du SGPC.