Quoi de neuf Rhône-Alpes

01/2018 —  01/201602/201505/201401/2014 12/201311/201310/201309/2013

———————————————————————————————————————

26 janvier 2018

AG régionale : un éclairage national de premier ordre

Notre syndicat s’est réuni en A.G. annuelle régionale. Cela a permis à plus d’une vingtaine d’adhérents de se retrouver à l’Espace Part-Dieu dans une ambiance conviviale et néanmoins studieuse.

AG 2018 Rhône-Alpes

Dominique notre présidente a retracé l’année 2017 particulièrement riche en événements syndicaux lors de la mise en place des instances nouvelles dont les conditions de fonctionnement en région se révèlent plutôt satisfaisantes.
Les interventions se sont étendues aux nombreux dossiers en cours ou à venir, dont certains vont impacter fortement l’organisation territoriale et les conditions de travail des P.C. : SMMOP, fusion des régions, réduction de postes, etc.
Sur ces dossiers sensibles, nos adhérents ont pu bénéficier d’un éclairage particulièrement pertinent apporté par Jean-François GOMEZ, président national du SGPC. Il s’est prêté au jeu des questions – réponses en live pour la meilleure compréhension de tous sur les enjeux en cours.
Enfin Joël, notre trésorier, s’est réjoui en présentant le rapport financier de l’arrivée de six nouveaux adhérents.
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à questionner vos représentants.

28 janvier 2016

Une AG régionale de mobilisation

2016-AG reg - 4Une échéance historique approche avant juillet de cette année : les élections des nouvelles IRP et des nouveaux délégués du personnel. La participation forte et attentive à notre AG régionale montre que chacun a pris la mesure de l’importance de ces élections proches.
Nos dirigeants nationaux se sont battus et ont obtenu dans un accord unanime la représentation des PC dans un collège séparé. Maintenant, il faut que nos représentants SGPC CFE-CGC, seul syndicat à défendre depuis toujours et spécifiquement les praticiens conseils, soient élus avec une forte majorité tant aux CE ou CCE que comme DP. Le combat se poursuit au niveau de chaque adhérent SGPC qui doit non seulement voter pour nos candidats mais aussi faire voter pour eux en montrant l’inanité des actions passées des autres syndicats.
C’est ce qu’ont expliqué à nouveau Michel Marchand, secrétaire national et Dominique Chaillet-Poirier Présidente régionale.

Cette dernière a aussi rappelé les avancées sociales (0,65% du coefficient de qualification, part patronale du chèque restaurant)  ou les reculs (sur l’accord des frais de déplacements) négociés au niveau national. Elle est revenu également sur les actions de la section régionale depuis un an, tant au CRC, qu’au CHSCT ou au COS. Les rappels sur les errements du management comme la gestion partagée des convocations, la régionalisation du CCX, les expérimentations aventureuses de certains chef d’échelon ont entrainé des échanges fournis avec la salle dont l’inévitable couplet sur les indicateurs d’objectifs trop souvent déviés de leur finalité au risque d’un dérapage éthique. A ce propos, la lettre de rappel du CNOM à la direction de la CNAMTS est à relire attentivement.  (CNO conventions medecins conseils). En rapportant son vécu au sein du groupe de réflexion sur la “qualité de vie au travail”, dont la mouture finale ne tient pas compte de ses demandes, notre présidente a montré encore une fois le peu de considération portée aux PC au sein du SM.

2016-AG reg - 1Le partage convivial du repas a permis comme d’habitude de mieux se connaître entre échelons ou services. Le compte-rendu détaillé sera diffusé aux adhérents.

Michel BANVILLET

———————————————————————————————————   haut de page

5 février 2015

AG régionale en présence de Michel MARCHAND

5 fevrier 2015-AG R-A - 2Les enjeux des prochaines semaines sont importants : la représentativité des praticiens conseils au sein du service du contrôle médical et la possibilité d’un vrai dialogue social respectant la spécificité de la Convention collective nationale de notre corps professionnel. C’est sans doute pour cela qu’une foule attentive d’adhérents a participé à l’AG Rhône-Alpes du SGPC, programmée cette année, un peu plus tard que d’habitude.

En effet, les récentes décisions concernant les IRP obligent à des positionnements précis de notre syndicat un peu seul à défendre le collège électoral propre aux PC. Michel Marchand a expliqué aux adhérents les différentes actions possibles et les pistes de négociations avec les syndicats ou vers la direction pour aboutir aux objectifs essentiels et légitimes que nous revendiquons. Sachant bien par ailleurs que des changements sont inévitables en particulier pour les comités d’œuvres sociales.

Auparavant, le rapport moral de Dominique Chaillet-Poirier avait revu les événements marquants de 2014 avec encore un changement dans les représentations suite au congé sabbatique de Vincent Guérou. Le rapport financier de Joël Delhomme confirmait la centralisation des comptes au niveau national et la stabilisation du nombre d’adhérents malgré les départs en retraite. Deux rapports adoptés à l’unanimité.

5 fevrier 2015-AG R-A - 7Une large discussion a permis d’exprimer les ressentis pénibles d’une gestion toujours plus obnubilée par le suivi d’indicateurs de toutes sortes, pas toujours déontologiques et bien souvent “administrés” en5 fevrier 2015-AG R-A - 1 force — comme les amères potions de nos arrières-grands-mères — en oubliant seulement les capacités de responsabilisation propres aux praticiens conseils et à leur niveau de formation.

Un chaleureux partage de repas a permis aussi d’échanger pour mieux nous connaître au sein de la section régionale. Le compte-rendu détaillé sera diffusé aux adhérents.

Michel BANVILLET

———————————————————————————————————   haut de page

13 mai 2014

Elections IRP en Rhône-Alpes : le SGPC CFE-CGC est prêt.

Le feuilleton des IRP continue.
Le 18 avril a eu lieu la première réunion de négociation du protocole préélectoral à la CNAMTS. Toutes les DRSM étaient représentées par notre syndicat et notre région aussi afin de démontrer notre détermination. Josiane Frin et moi-même avons fait le déplacement.

Vous avez été informés par Isinet qu’au décours de cette réunion, ce protocole n’a été signé par aucune organisation syndicale et la CNAMTS a été obligée, comme la loi le prévoit, de saisir le tribunal d’instance.
Alors que le référé suspensif, déposé par notre syndicat entre autres, a été rejeté, qu’un recours au fond est en attente, un accord entre tous les syndicats sur la mise en place de ces IRP est la solution que souhaite privilégier notre syndicat.

Dans l’attente et en cas de décision du tribunal d’instance, il faut néanmoins se tenir prêt à d’éventuelles élections.
C’est pourquoi notre liste de Délégués du Personnel régionaux est constituée. N’ayant pas connaissance de cadres adhérents à la CFE-CGC, elle ne comporte que des praticiens conseils au nombre de 3 titulaires et 3 suppléants.

Liste des candidats DP proposés par le SGPC CFE-CGC en région Rhône-Alpes

Titulaires :
Dominique Chaillet-Poirier, Vincent Guérou et Elisabeth Delavennat

Suppléants :
Marie-Pierre Leprince, Josiane Frin et Agnès Fillière

Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure des avancées.

Dominique Chaillet-Poirier présidente régionale

———————————————————————————————————   haut de page

31 janvier 2014

En route pour le sud !

Non. Hervé BUI ne part pas dans un western américain. Il a juste obtenu sa mutation à Toulon.
Bonne route Hervé !

Le conseil syndical régional lui souhaite de trouver dans son nouveau poste les satisfactions professionnelles et syndicales qu’il mérite. Pendant son passage en Rhône-Alpes, nous avons apprécié son calme empreint de fermeté et de professionnalisme lorsqu’il s’agissait de prendre des responsabilités syndicales nouvelles comme celles du CHSCT régional.
Marie-Gaëlle CHASTAN le remplace dans cette instance.

Michel BANVILLET

———————————————————————————————————   haut de page

4 décembre 2013

Une AG interactive et conviviale

Plus de la moitié des adhérents de la section sont venus participer à l’AG régionale du 2 décembre à la maison des syndicats de Lyon, avenue Felix Faure. AGdec2013rhone-alpes
Le rapport moral de la présidente qui a permis de récapituler tout le travail fait pendant l’année, tant sur la région qu’au plan national, ainsi que le rapport financier du trésorier ont été tous deux approuvés par un vote unanime.
L’assemblée a pu écouter les explications détaillées du bureau sur les nombreux sujets d’actualités :
- la saga nationale des nouvelles IRP du Service médical qui se rapprochent du droit du travail et dont l’épilogue se rapproche concernant CE et DP,
- le retard en région pour élire un nouveau CRC à cause des positions manœuvrières d’autres syndicats dont l’inconséquence a entraîné un arrêt dommageable du dialogue social,
- les cafouillages dans la mise en place de la part variable et de ses indicateurs, au SM et aussi aux ARS,
- l’arlésienne d’une nouvelle organisation du Service médical, etc.
Après les explications sur le fonctionnement du CHSCT régional par Hervé Bui, notre adhérent élu, chacun a pu évoquer le sujet qui le préoccupe tant pour les conditions de travail, les modalités d’aide aux autres échelons, les formations individuelles, les reconnaissances du travail accompli, etc.
Les échanges se sont poursuivis de façon plus agréable pendant le repas pris en commun dans une organisation bien rodée : on ne fera pas appel à un consultant pour savoir s’il faut en changer.

Michel BANVILLET

———————————————————————————————————   haut de page

22 novembre 2013

Résultats des élections du CRC

Le SGPC dispose de 2 sièges sur 4 pour les titulaires (Dominique Chaillet-Poirier et Vincent Guérou) et de 2 sièges sur 4 pour les suppléants (Josiane Frin et Agnès Fillière).
Il y a eu 113 votants sur 176 inscrits et 110 suffrages exprimés.

Notre liste des titulaires a recueilli 48 voix et celle des suppléants 47 voix.
Le SGPC CFE-CGC Rhône-Alpes est toujours en tête avec 44% des suffrages.

Merci à tous de vous être mobilisés ! Les élus qui vous représentent seront donc présents au prochain CRC qui aura lieu le 6 décembre.

D’ores et déjà, adressez- nous vos questions qui doivent être nombreuses depuis le dernier CRC du 9 septembre!

Forts de ce soutien, notre action continue !

———————————————————————————————————   haut de page

8 octobre 2013

Élections au comité de concertation Rhône Alpes – suite

Nous avons donc signé le protocole électoral le 25 septembre.
Depuis, la direction locale a demandé à la CNAMTS si elle pouvait donner suite.

Après un certain suspens, la CNAMTS a donné son feu vert le 4 octobre et les élections vont pouvoir se dérouler normalement le 22 novembre prochain.

En attendant ces élections, nous avons sollicité la prorogation des mandats des membres élus du CRC. Les autres organisations syndicales présentes en Rhône-Alpes : CFTC, CGT, CFDT et FO s’y sont toutes opposées. C’est donc bien malgré nous qu’il existe, actuellement, en Rhône-Alpes, une absence de concertation avec la direction. Au moment des EAEA et de la part variable, cela nous paraît dommageable.

———————————————————————————————————   haut de page

20 septembre 2013

Rhône-Alpes, le respect des électeurs enfin obtenu

En Rhône-Alpes, le MCR et les autres syndicats voulaient proroger le mandat des membres du comité de concertation pour 6 nouveaux mois.

Ce mandat avait déjà été prorogé de 6 mois au printemps et nous avons dit stop. Pourquoi?

Un mandat ne peut légalement se proroger que pour répondre à une situation particulière, en général l’impossibilité de réaliser les élections dans les temps impartis. Il faut pour ce faire un accord unanime des syndicats et une durée précise.

Dans le cas qui nous intéresse, le mandat était prorogé en attendant l’installation des nouvelles instances représentatives de droit commun, donc sans date prévisible. Le dialogue social s’inscrit dans un dispositif démocratique, avec des instances représentatives élues pour 4 ans.

Le respect des règles de droit est le socle indispensable à toute vie démocratique et à la crédibilité des instances.

Nous avons donc obtenu l’organisation des élections et nous ne sommes pas opposés à ce que les mandats des membres du CRC soient prorogés jusqu’à l’élection des nouveaux membres afin de ne pas pénaliser la vie du CRC.

———————————————————————————————————   haut de page