Info-flash du 19 février 2018

Installation du Nouveau Conseil de la CNAMTS

Le 15 février en présence de madame la Ministre.

L’occasion pour nos représentants de rappeler que la performance de l’Assurance Maladie s’appuie sur son personnel, employés, cadres, praticiens conseils, qui va subir de plein fouet les restrictions de moyens prévus par l’Etat dans la nouvelle COG.

Tous les conseillers étaient présents pour la venue de la Ministre afin d’exprimer leurs différentes préoccupations. Du fait des contraintes d’emploi du temps de la Ministre, une consigne de brièveté des interventions avait été transmise à l’ensemble des conseillers.

S’agissant des représentants des personnels de la CNAM, notre collègue CFDT représentante des cadres devait effectuer une courte déclaration.

Jean-François GOMEZ, élu représentant tous les praticiens conseils devait faire la déclaration ci-dessous.

Le représentant FO des agents était absent à ce conseil.

Nous vous joignons également la déclaration faite par Jean-Claude Fichet au nom de la confédération CFE-CGC.

Déclaration => INSTALLATION CONSEIL CNAM 15 FEVRIER 2018 QUESTIONS

Déclaration de Jean François GOMEZ conseiller représentant les praticiens conseils

“Madame la présidente merci de me donner la parole.

Dans le court temps qui nous est imparti, je me dois de vous faire part de ces quelques remarques.

Si la politique de l’Assurance Maladie se définit entre autre au sein de ce conseil, nous ne devons pas oublier que cette politique se décline aussi. Cette déclinaison repose, vous le savez bien, mais il est important de le redire, sur tous les personnels de la CNAM, agents, cadres et praticiens conseils.

Si nous sommes des salariés, nous sommes aussi des citoyens attachés comme tous citoyens à l’optimisation de la gestion de toutes les administrations et de tous les organismes de mission de service public.

Pour autant, la COG qui va être mise en place, va conduire à la production d’un important effort de la part des personnels amputés d’une partie non négligeable de ses effectifs.

Les leviers de cet effort sont bien connus. Nous attendons beaucoup des éléments de modernisation qui visent la dématérialisation, l’augmentation de la performance des outils, mais le changement qui s’amorce aura comme traduction essentielle chez les salariés, les leviers de mutualisation, fusion, spécialisation, qualification, centralisation, mobilité géographique, mobilité fonctionnelle.

Une adaptation sans précédent se fait jour. Nous souhaitons, monsieur le Directeur général, que vous ayez la préoccupation de la mise en place d’un haut niveau de dialogue social afin de garantir nos réussites communes.

Je vous remercie”