Info-flash du 11 octobre 2017

Conséquence ordonnance Macron

Comme vous le savez, les ordonnances MACRON prévoient une hausse de la CSG de 1,7% qui doit être compensée par une suppression des cotisations maladie et chômage.

Or, les fonctionnaires mais aussi le personnel des établissements publics ne cotisent pas au chômage, ce qui fait que nous risquons de ne pas avoir de compensation de la hausse de CSG.

Par le courrier que vous trouverez ci joint, nous alertons le directeur de l’UCANSS et lui demandons de bien vouloir nous dire ce qu’il entend faire pour éviter que nous nous retrouvions les dindons de la farce dans cette affaire !

Le secrétariat du SGPC CFE CGC

Courrier au directeur général de l’UCANSS => courrier Didier MALRIC